Roller Hockey Féminin

Soutien à l’Equipe de France féminine

[Communiqué de la commission féminine – 11 décembre 2014]

En début de semaine, la liste des joueurs de l’Equipe de France senior masculine appelés en stage fin janvier a été dévoilée. Nous avons également appris les dates du prochain stage masculin junior. Félicitations à tous.

Nous aurions aimé adresser nos félicitations aux joueuses appelées en stage national également. Ce ne sera pas le cas, du moins pas dans l’état actuel des choses. La raison est simple : il n’y a pas de stage féminin prévu. 

Aujourd’hui, nous avons souhaité nous exprimer par ce biais, pour faire part à la communauté du hockey de toutes nos inquiétudes concernant l’avenir de l’Equipe de France féminine.

En 2013 déjà, l’Equipe de France féminine n’avait pas été envoyée aux Mondiaux en Californie, pour des raisons de budget. Nous avons regretté cette décision, néanmoins les féminines ont été accompagnées tout au long de l’année, puis de la saison suivante, pour préparer Toulouse 2014. Leur cinquième place et leur fin de parcours la tête haute a été une récompense pour elles, pour leurs familles, leurs clubs, leurs coéquipières et leurs supporters aussi.

En juillet, les Mondiaux auront lieu en Argentine. Faute de communication de la part de l’encadrement EDF, nous ne savons pas si l’Equipe de France féminine y sera. Nous ne savons pas si l’Equipe de France féminine sera appelée en stage cette saison. Nous ne savons pas si la non-participation aux Mondiaux sera remplacée par une participation à un Championnat d’Europe non encore existant.

Pour faire plus simple, nous ne savons pas si l’Equipe de France a un avenir dans les cahiers de l’encadrement national. Et donc, nous ne savons pas de quelle façon l’Equipe de France féminine, vitrine du roller-hockey français et du roller-hockey féminin, est considérée par la direction technique nationale de sa propre fédération.

Dès lors, plusieurs questions se posent pour nous, Commission féminine. Et nous souhaitions en faire part à l’ensemble des licenciés, des supporters, des clubs et des familles.

  • Qu’est-il prévu pour ces filles qui continuent à se battre au quotidien pour garder leur place, parfois aussi parmi des équipes masculines compétitives ?
  • Est-ce que les filles du groupe France ont été prévenues de ce changement de cap par leur entraîneur national ?
  • Pourquoi faire le choix d’envoyer deux équipes masculines aux Mondiaux sans envoyer une équipe féminine ?
  • Ce choix est-il définitif ? Et si oui, quelle est l’alternative proposée au groupe France féminin ?
  • Enfin, ce choix est-il approuvé par la Fédération française Roller Sports ? Sera-t-il approuvé par le Ministère des Sports ?

Dans l’ensemble des équipes féminines, les joueuses savent très bien qu’il faut se battre pour le moindre succès. Et même parfois entre nous, sans même parler des matchs. Mais laisser de côté l’Equipe de France féminine sans explication équivaut à mettre de côté l’ensemble du roller hockey féminin, sans la moindre considération pour les efforts de développement qui ont été réalisés. Nous ne voulons pas que cela arrive. 

Sur l’année écoulée, le nombre de licenciées féminines en roller-hockey a augmenté de 14 %. Ce chiffre ne doit pas être oublié au profit d’une décision sans doute hâtive.

Dans l’attente d’une prise de position claire de la Direction technique nationale, nous affirmons en tout cas un soutien complet à l’Equipe de France féminine, et à l’ensemble des licenciées féminines qu’elle représente. 

Soutien à l'Equipe de France féminine !

2 Comments

  1. YM

    décembre 11, 2014 at 10:06

    Bah la question centrale est surtout de savoir QUI est l’entraîneur national des filles puisque la démission d’Éric est annoncée partout…

  2. Chianta Frédéric

    décembre 11, 2014 at 8:50

    Bonsoir à toutes et tous .
    Un mot pour soutenir la cause Féminine et ceux qui la font vivre.
    La Région Rhône -Alpes s’est mobilisée pour inscrire une équipe
    féminine en championnat, parce qu’il y a un réel potentiel dans
    le développement de cette catégorie et qu’il y a un grand
    réservoir en perspective.Je crois comprendre que c’est le cas dans beaucoup de régions, et l’avenir du RILH Féminin ne fait aucuns
    doutes. Sauf que si nos dirigeants n’arrivent pas à avoir un budget
    pour valoriser toutes ses équipes Internationales, comment expliquer
    et se motiver pour faire rêver et travailler les futures Elites ???
    Je suis persuadé qu’il existe des solutions sans démission, donnons
    des mots de soutiens,montrez vous,insistons ça va rentrer ….
    Fred.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *