Roller Hockey Féminin

Toulouse 2014 : le bilan pour les Bleues

L’Equipe de France espérait sans doute jouer une autre place pour son dernier match du Mondial 2014. A Toulouse, les Bleues se sont imposées 4-3 dans leur dernier match contre la Namibie, décrochant ainsi la 5e place des Championnats du monde. Elles peuvent être fières de leur parcours : elles ne se sont inclinées qu’une seule fois contre l’Espagne, en quarts de finale. La défaite leur a barré le chemin du carré final, mais l’ensemble de leurs matchs montre celui d’une équipe pleine d’avenir.

L'Equipe de France féminine termine son Mondial à la 5e place. Photo ©FFRoller Sports

L’Equipe de France féminine termine son Mondial à la 5e place. Photo ©FFRoller Sports

Un beau parcours pour les Françaises

Le beau parcours des Françaises dans ce Mondial, il a commencé dès la phase préliminaire. Deux victoires contre la Colombie et la Grande-Bretagne avec des scores larges (7-0 et 7-1). Et une troisième contre la République tchèque 4-2, alors que les Tchèques s’annonçaient justement comme le gros morceau de la poule. La première place permettait aux Françaises d’éviter les Etats-Unis dès les quarts de finale, et c’était de bon augure pour les Bleues. Mais ce sont bien les Espagnoles qui se révélaient l’écueil de trop pour les équipières de Marina Fagoaga Jalinier. Battues 2-0 par la formation ibérique – dont un but en cage vide en fin de rencontre -, les Françaises voyaient avec regrets s’éloigner le carré final.

La rage retrouvée contre les Tchèques

Restait donc une bataille à mener pour la cinquième place, histoire de se prouver que cette défaite contre l’Espagne était un faux pas au milieu d’un beau parcours. Et les Bleues ont d’ailleurs parfaitement su relever la tête, même face à la République tchèque une nouvelle fois. Les filles de l’est ne pouvaient rien faire face à des Françaises enragées, qui produisaient le meilleur jeu possible. Avec une large victoire 6-1, les tricolores montraient toute l’étendue d’un talent qu’on aurait aimé voir en finale.

De la fierté retrouvée, samedi avec une victoire contre la République tchèque. Photo ©Cirilh - Eddy Wegrzyn

De la fierté retrouvée, samedi avec une victoire contre la République tchèque. Photo ©Cirilh – Eddy Wegrzyn

C’est d’ailleurs la rencontre qui restera dans les esprits puisque dans la bataille pour la cinquième place, les Françaises ont finalement rencontré la Namibie. Battue 4-3, la formation africaine aura refusé le jeu pendant presque toute la rencontre, forçant les Bleues à un non-match, même avec une victoire au terme.

Bilan : une équipe qui « va aller de l’avant »

Avec un match perdu sur six rencontres, le bilan pour l’Equipe de France, c’est la déception certes… mais aussi une bonne dose de fierté. « C’est un match perdu sur la totalité des matchs, mais c’était le match à ne pas perdre », estime dans une interview Marine Delhon-Bugard, évoquant la défaite contre l’Espagne. « C’est une grosse déception pour toute l’équipe, mais on a une équipe qui a progressé, qui a évolué, on est fières de nous et on va aller de l’avant ».

L’avis est partagé par Eric Perraudin, le sélectionneur national. Dans une interview donnée à FFRoller Sports, il dresse un bilan « plutôt satisfaisant du mondial. On a perdu un match et il ne fallait pas le perdre. Mais sur les phases de jeu qu’on a pu développer, et sur les matchs qu’on a joués, on a vu une grosse progression de l’Equipe de France féminine. Il manque des choses pour accéder au dernier carré final, mais sur la semaine, on peut dire que c’est positif et que l’Equipe de France repart pour de nouvelles aventures les prochaines années. « 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *